Quel disjoncteur pour borne de recharge ?

Peu importe l’inquiétude concernant l’autonomie des véhicules électriques, comment les services publics d’électricité et les systèmes domestiques vont-ils gérer la charge croissante d’une flotte de voitures électriques en plein essor ?

Un disjoncteur pour borne de recharge électrique est un dispositif de sécurité important. Lorsqu’un courant excessif passe dans le câble (comme une surcharge ou un court-circuit), le disjoncteur interrompt le flux de courant pour protéger le circuit. Assurez-vous d’installer un disjoncteur pour protéger le circuit de la station de charge.

Qu’est-ce qu’un disjoncteur et comment fonctionne-t-il ?

Un disjoncteur est un interrupteur automatique qui coupe le courant électrique si certaines conditions sont atteintes. Il est utilisé pour protéger les personnes et les appareils électriques.

Contrairement aux fusibles, qui sont à usage unique, un disjoncteur peut être réparé tant que les causes qui l’ont déclenché ont été résolues.

Ce dispositif permet de comparer le courant entrant dans le circuit avec le courant sortant du circuit. Si tout est correct, ils doivent être identiques et l’interrupteur reste fermé, laissant passer l’électricité. Si, par exemple, nous entrons en contact avec un élément de l’installation et subissons un choc, le courant de sortie sera plus faible, activant le disjoncteur qui coupera le courant.

Il faut savoir que les différentiels sont équipés d’un bouton de test qui permet de vérifier leur bon fonctionnement. Étant donné son importance dans la protection de la vie des personnes, il est très important de vérifier de temps en temps qu’il est toujours en parfait état .

Caractéristiques et types de disjoncteurs électriques

Lors de l’achat de l’un de ces composants électriques, il faut tenir compte d’un certain nombre de caractéristiques :

La tension de fonctionnement : La tension pour laquelle ils sont conçus. Ils peuvent être monophasés ou triphasés.

  • Intensité nominale Comme pour la tension, c’est la valeur du courant de travail.
  • Pouvoir de coupure : Intensité maximale qu’il peut interrompre.
  • Pouvoir de fermeture : Intensité maximale qu’il peut supporter sans dommage.
  • Nombre de pôles : Le nombre de connecteurs qui peuvent être raccordés à l’appareil.

Types de disjoncteur:

Ce dispositif, plus connu sous le nom de disjoncteur, est chargé de couper le courant lorsqu’il dépasse une certaine limite. Ils protègent le reste de l’installation et les équipements connectés contre d’éventuelles surcharges et courts-circuits.

Disjoncteur magnéto-thermique

En parlant de l’installation électrique d’une maison, chacun des circuits installés possède son propre disjoncteur. Un type particulier est le protecteur de moteur, très courant dans les environnements industriels performances sont exactement les mêmes, mais il est conçu pour faire face aux pics de courant générés lors du démarrage des moteurs électriques.

Disjoncteur différentiel

Le disjoncteur ou disjoncteur différentiel est chargé de protéger les personnes contre les chocs électriques. Il fonctionne en liaison avec la mise à la terre de tous les éléments de l’installation.

Ce dispositif permet de comparer le courant entrant dans le circuit avec le courant sortant du circuit. Si tout est correct, ils doivent être identiques et l’interrupteur reste fermé, laissant passer l’électricité. Si, par exemple, nous entrons en contact avec un élément de l’installation et subissons un choc, le courant de sortie sera plus faible, activant le disjoncteur qui coupera le courant.

Les différentes classes de disjoncteurs différentiels

Il y a trois disjoncteurs de base qui sont standard dans la plupart des maisons modernes .

Le disjoncteur différentiel de classe AC: Pour un usage domestique standard (prises électriques et éclairages).

Le disjoncteur différentiel de classe A : Pour les appareils qui comportent des circuits spéciaux pouvant générer du courant continu (plaques de cuisson, machines à laver, etc.).

Le disjoncteur différentiel de classe F :Appelé aussi Hi ou Si est destiné aux appareils sensibles aux microcoupures électriques (congélateurs, alarmes, ordinateurs, etc.).

Le disjoncteur pour borne de recharge pour véhicules électriques

Le disjoncteur de classe A de 30 mA est le meilleur pour recharger un véhicule électrique. Ce mode peut réguler une borne de recharge domestique de 3,7 kW ou 7,3 kW.

Quels sont les symptômes d’un mauvais disjoncteur ?

Signes d’endommagement. Un disjoncteur défectueux peut provoquer un flux de courant irrégulier vers les prises. Cela signifie que les fiches peuvent surchauffer et que vos prises présentent souvent des marques de brûlure. La cause la plus probable est la fusion et le court-circuit des fils électriques, le disjoncteur ne parvenant pas à couper le courant.

Laisser un commentaire

À propos

Votre guide complet pour les bornes de recharges et accessoires.