La prise Chademo : un système de charge rapide pour véhicule électrique

Une voiture électrique peut bénéficier d’un mode de recharge différent, selon les conditions d’utilisation. Elle peut ainsi se charger lentement sur prise domestique ou encore sur des prises normales ou accélérées. Mais elle peut aussi se charger rapidement via des prises de recharge rapides. Les constructeurs automobiles se sont alors lancés dans le développement de solutions beaucoup plus performantes et pratiques pour optimiser non seulement le temps de recharge, mais aussi pour baisser les coûts. Les automobilistes bénéficient donc de dispositifs de référence, leur permettant de profiter d’une bonne autonomie au cours de leurs trajets en voitures électriques. Pour cela, la prise chademo est un bon compromis pour bénéficier d’une charge optimale et plus rapide pour des trajets plus longs. Découvrons donc les particularités de cette prise de recharge.

Les différents types de prise de recharge

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important avant tout de connaître les différents types de prise de recharge qui existent sur le marché en matière de véhicule électrique. Il existe  5 différents dispositifs :

  • La prise de type 1 : Une prise qui ne permet que de supporter une faible puissance d’énergie de 7,4 kW.
  • La prise de type 2 : Une prise en courant alternatif pouvant supporter une puissance de charge allant de 3 à 43 kW.
  • La prise de type 3 : Il s’agit d’un ancien modèle de prise mais qui a été remplacé par la type 2 en Europe.
  • La prise de type 4 : Il s’agit de la prise chademo, permettant d’alimenter non seulement un véhicule mais aussi la maison lors des situations de coupure.
  • La prise combo CCS : Cette prise assure une charge rapide des voitures électriques.

Qu’est-ce que la prise de recharge chademo ?

La prise de recharge chademo est avant tout une prise japonaise dédiée aux voitures électriques ou hybrides rechargeables. Elle a été conçue par l’association de huit grandes marques de constructeurs automobiles japonais et de firmes énergétiques : Nissan, Mitsubishi, Subaru, Toyota, Panasonic, TEPCO, Hitachi et Honda.

Son nom vient de l’abréviation « Charge and Move » signifiant la recharge rapide. Au Japon l’appellation chademo est tirée également de la phrase suivante ! « Ocha demo ikaga desuka » ou encore « prenons du thé pendant qu’on charge » en français. Ce type de prise permet ainsi de bénéficier d’une charge rapide en courant continu avec une puissance de recharge variant de 62,5 kW pour 125 A et une puissance pouvant aller jusqu’à 400 kW par 1000 V pour 400 A.

La prise chademo a été proposée sur le marché dans le but de réduire les coûts de fabrication des véhicules électriques.

En termes de concurrence, les plus grands concurrents de la prise chademo sont la prise CCS Combo et le Superchargeur de Tesla

Le fonctionnement de la charge ultra rapide

Afin de mieux comprendre le fonctionnement de la prise chademo, il est important de connaître avant tout le mode de fonctionnement de la charge ultra rapide. Il faut savoir que la vitesse de recharge d’un véhicule va dépendre de la puissance délivrée par la borne de recharge mais aussi par la puissance que le véhicule peut accepter.

Ainsi, une charge est dite ultra rapide lorsque cette dernière permet de véhiculer un niveau d’électricité élevé au véhicule. Une borne de recharge ultra rapide peut ainsi fournir une puissance de 50 kW et plus.

La recharge rapide permet d’alimenter directement le véhicule en courant continu sans passer par un convertisseur de courant.

Les dates clés du développement de la prise chademo

Ce qu’il faut retenir du développement de la prise chademo se résume à travers les dates suivantes :

  • 2005 : La création de la prise chademo dans le but de bénéficier d’un confort tout au long des trajets quotidiens.
  • 2009 : La commercialisation de la prise chademo
  • 2011 : Plusieurs révisions ont été menées sur le déploiement des bornes avec chademo, afin de faciliter une meilleure conformité au niveau des besoins des véhicules électriques en matière d’énergie et d’autonomie. Le chargeur chademo vient alors s’équiper de nouvelles fonctionnalités au fur et à mesure de ses versions.
  • 2014 : La certification européenne du dispositif sous les normes CEI 61851-23 et EN
  • 2016 : La certification de la prise chademo par l’Institut des Ingénieurs Electriciens et Electroniciens
  • 2019 : Un développement massif des bornes de recharge avec connecteur chademo (25 300 bornes dans le monde, dont 9200 en Europe, 3200 en Amérique du Nord, 7600 au Japon et 5300 au niveau du reste du monde.
  • 2020 : Une alliance établie avec le conseil chinois afin de garantir une compatibilité  avec le protocole GB/T

L’évolution de la norme chademo

La prise chademo n’a cessé d’évoluer tout au long des années pour s’adapter à la puissance des véhicules. Voici donc les différentes versions de la prise :

  • La chademo v0.9 : Apparue en 2011, cette version permet de délivrer 50 kW soit 400 V pour 125 A.
  • La chademo v1.2 : Apparue en 2016, cette version permet une puissance de recharge de 150 kW soit 400 V pour 400 A. Cette version s’accompagne de la fonctionnalité V2X permettant d’alimenter d’autres équipements à savoir la maison, le bureau, le bâtiment ou encore un autre véhicule électrique.
  • La chademo v2.0 : Apparue en 2018, cette version assure une puissance de 400 kW soit 1000 V pour 400 A.
  • La chademo v3.0 : Apparue en 2021, cette version permet une puissance de recharge de 500 kW soit 1000 V pour 600 A. Elle peut d’ailleurs supporter une puissance de 900 kW.

Le déploiement de ce type de prise est mondial car vous pouvez compter environ 30 000 bornes de recharge avec des connecteurs chademo.

Le fonctionnement de la prise

La recharge de la batterie sous une prise chademo se fait en courant continu via des redresseurs de charge. Il est ensuite possible de contrôler les conditions de charge (état de la charge en temps réel) via le véhicule. Il est important que le véhicule électrique soit avant tout compatible avec la technologie pour bénéficier d’une charge optimale.

En termes de sécurité, la prise chademo permet de protéger le système de charge contre toute surchauffe. Elle possède ainsi un système de refroidissement liquide permettant de maintenir la température en dessous de 60 degrés.

La prise chademo se branche et se débranche facilement au moyen d’un simple bouton de pression. Mais à présent, la nouvelle génération de la prise ne nécessite plus de verrouillage mécanique au niveau du véhicule.

Tout au long de la charge, des adaptateurs permettent de limiter la puissance. Le décuplement de puissance généré par la prise chademo permet ainsi en seulement 30 minutes, vous pouvez bénéficier d’une recharge optimale de votre véhicule.

Si vous comptiez alors recharger votre véhicule sur une borne de recharge publique, vous pouvez utiliser des cartes de recharge telles que PlugShare, Open ChargeMap ou encore Zap-Map. Il faudra tout simplement bien vérifier que la borne de recharge dispose de l’icône chademo.

Les conditions de recharge du véhicule via la prise chademo

Vous devez vérifier certains points pour que votre véhicule puisse correctement se charger avec une prise chademo. Il s’agit des éléments suivants :

  • La compatibilité du véhicule avec la technologie : Parmi les marques de voitures électriques compatibles à la prise chademo, il y a la Nissan leaf, la Mitsubishi i-MiEV, la Mitsubishi Eclipse Cross PHEV, la Tesla model S, l’Outlander PHEV, la Kia soul EV, la Peugeot partner, Le Lexus UX, la citroën  c zero, la Honda Clarity PHEV, la Toyota Prius Prime, etc.
  • La compatibilité de l’embout du câble avec le connecteur du véhicule : Généralement le connecteur de la borne de recharge est de type 2 en courant alternatif et de type 4 en courant continu comme la ccs combo ou la chademo.
  • L’état de l’adaptateur : Il est important de ne jamais utiliser un adaptateur endommagé
  • Les conditions climatiques : Il ne faut surtout pas recharger sa voiture électrique durant les intempéries comme les temps de pluie, de neige ou encore d’orage.
  • La déconnexion : Une voiture qui se connecte à une station de charge ne doit pas être déconnectée en pleine charge
  • La protection de la prise : Il est aussi impératif d’éviter que la prise s’expose à l’humidité ou qu’elle soit tordue. Cela empêchera son endommagement.

Les spécificités qui différencient la prise chademo des autres points de charge

Les différentes spécificités de la prise chademo des autres prises sont les suivantes :

  • La prise chademo bénéficie de son propre connecteur dédié.
  • En cours de charge, le chargeur se verrouille sur le véhicule.
  • Les connecteurs sont automatiquement déverrouillés à la fin de la charge.
  • La prise chademo est compatible avec la technologie V2G, une technologie « vehicle-to-grid » permettant d’absorber et de stocker un excès d’électricité qui est produit par la borne. Le principe de cette technologie est de permettre l’installation de source d’alimentation à domicile (V2H) et une source d’installation au sein d’une entreprise spécialisée (V2B).
  • Le câble de ce super chargeur est équipé d’un système de sécurité permettant d’éviter toutes formes de surchauffes
  • Elle permet une recharge bidirectionnelle permettant ainsi de récupérer de l’énergie et de le réutiliser à des fins économiques. Ainsi, il sera possible d’alimenter les autres appareils électriques avec l’énergie restituée.
  • Cette prise est adaptée à plus de 260 modèles de véhicules électriques au niveau de 50 fabricants dans le monde

Le standard 150 kW du chargeur chademo

La norme chademo a introduit un nouveau standard afin de délivrer jusqu’à 150 kW de puissance au niveau de ses points de recharge. Ainsi, avec une prise chademo, il est possible de recharger sa batterie avec une charge allant de 125 à 400 A. Cela permet alors d’obtenir une autonomie de 100 km en presque 10 minutes de recharge.

La dernière génération de la norme chademo

Comme il a été dit plus tôt, Chademo voit également le jour sous sa version 3.0 avec une puissance de charge pouvant atteindre les 500 kW. Ainsi, il est possible de charger des batteries à une capacité élevée, à un temps de charge relativement court. Cette version a l’avantage d’être beaucoup plus maniable notamment en matière de connexion de câble et de désamorçage de chargeur.

Les avantages et les inconvénients de la prise chademo

La prise chademo est un dispositif qui permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages. En voici les principaux avantages :

  • Une puissance de charge plus élevée : En vous procurant une prise de recharge chademo, vous pouvez atteindre plus facilement une puissance de charge de 100 kW.
  • Le temps de recharge est court par rapport aux autres dispositifs : Vous pouvez charger votre véhicule pendant une trentaine de minutes ou une heure maximum. Il est même possible de bénéficier d’un temps de recharge de moins de trente minutes pour des modèles de voitures électriques plus modernes.

Au niveau des inconvénients, la prise chademo pourrait disparaître à l’avenir en raison du fait qu’elle n’est plus obligatoire sur les bornes de recharge en France. En effet, les prises de type 2 ainsi que la ccs combo sont restées des connectiques obligatoires sur toutes les bornes de recharge. Elle ne pourrait donc plus être profitable que dans les pays asiatiques.

Laisser un commentaire

À propos

Votre guide complet pour les bornes de recharges et accessoires.